Grosse révision qui va prendre des années…Episode 6/6

19 03 2010

Et bien nous voici donc fin AOUT 2009. 

De retour de cette sortie sur Quiberon (lire article sortie 2009), la voiture a maintenant parcourue plusieurs centaines de kilomètres. 

Je décide de la vidanger et d’inspecter l’huile suite à la montée en température lors de cette sortie test road…    

Et la je découvre avec horreur lors de cette vidange un nombre important de particules de couleur laiton au fond du carter! Grosse  angoisse… 

Je réfléchi alors et cherche d’où cette matière peu bien provenir…   Il n’y a pas de bague laiton sur les circuits d’huile mis a part les bagues sur les pignons de tendeur de chaines secondaires… J’ouvre alors  les caches arbres à came pour contrôler.


     Mais je ne trouve rien, ils sont nickel! 
Donc je me dis que çà vient peut être des coussinets d’arbre ou de bielles ne connaissant pas exactement la matière de cette refabrication…le doute et permis avec ces refabrications!…  Il faut donc à nouveau ouvrir le moteur donc dépose! Aaaaahhhh je vais devenir fou, mais pas le choix il faut qu’elle roule. Je décide donc de ne sortir QUE LE MOTEUR cette fois ci. Non pas  de manière à gagner du temps mais pour garder la voiture déplaçable au besoin car l’opération se fera chez un copain à deux pas de chez moi, par manque de place dans mon garage à ce moment là!  La voiture est mise sur cales et la dépose commence: capot, aile droite, collecteurs d’échappement, pompe à eau, rampe carburateurs, allumeur, commande embrayage, câble frein de parking, tour de boite, mécanisme d’embrayage etc…      25juillet20090241.jpg  25juillet20090221.jpg  25juillet20090251.jpg Çà sort de la sorte mais au centimètre près: en inclinant énormément le moteur sur l’avant pour l’extraire. 

L’accouchement aura pris 8 heures car j’ai galéré sur une pipe d’echappement.       

 25juillet20090281.jpg  25juillet20090291.jpg  25juillet20090271.jpg

Mais bon, cette méthode permet d’avoir un minimum de pièces de déposées.  Et bien maintenant c’est la routine! Le lendemain matin de bonne heure après une nuit de sommeil courte et agitée, ouverture complète du moteur à la recherche de la provenance possible de ces mystérieuses paillettes…  photoouverturemoteur009vignette.jpg C’est du billard d’ouvrir ce moteur maintenant et avec les yeux bandés, mais l’angoisse est sur ce que l’on va trouver d’HS…  Coussinets de ligne d’arbre à prix d’or, vilebrequin marqué, bielle, piston, axe, pompe à huile…?  La liste est longue et le cout de chaque pièce aussi… Finalement après démontage complet je ne trouve rien!!! Aucune pièce d’où pourrait provenir cette matière…   Nous découpons le filtre à huile pour inspection: rien ! Le mystère reste entier et le suspense continu!…  

Et là! Mon père me dit: ”dit moi, il n’aurait pas brasé le radiateur d’huile pour le réparer » 

Ah mais bien sur!!! Cela doit surement provenir de cette réparation je ne vois rien d’autre, car tout est nickel dans le moteur et pas de pièce avec cette matière qui ressemble effectivement à de la brasure. 

 J’en conclu donc, que si la voiture a chauffée en huile (cf. sortie 2009 test road Quiberon) c’est qu’ils ont supprimé des circuits d’huile sur ce radiateur et qu’ils ont mal nettoyé et rincé après soudure. 

Donc ces particules viennent de là, et c’est pourquoi pas de trace de celles-ci dans le filtre qui est installé en amont du radiateur!   Voila donc la cause de cette galère. Il s’en suit un nettoyage complet et méticuleux de tous les passages d’huiles.  Heureusement rien n’a été abimé par ces impuretés. Il nous en coutera des joints de carter, deux joints de culasse et 2 joints à lèvres. Et du temps… Lors de cette vérification dimensionnelle de toutes les pièces, j’identifie tout de même un jeu excessif de l’arbre primaire dans le palier carter moteur arrière.  Nous décidons donc de faire poser une bague pour réduire ce jeu qui pourra entrainer une perte de pression d’huile dans le temps, et comme tout est ouvert: profitons-en!  tendeurmaseratimerakvigvignette.jpg Voilà le travail! Mais un délai de 3 semaines…Le carter de retour fin septembre, je peux à nouveau assembler le moteur pour une nouvelle fois.  Cela me prend une journée.   Il me faudra également une autre journée pour reposer le moteur dans sa niche et tout raccorder à nouveau avec un radiateur d’huile neuf adaptable: dsc000021.jpg  La remise en route se fera la semaine d’après début octobre. A nouveau, réglages aux petits oignons et finitions…  

Elle sera prête pour participer à une sortie expo dans ma commune le 17 octobre. (cf. sortie Octobre 2009). 

 Puis de retour chez mon père pour lui livrer et qu’il fasse enfin un tour avec depuis toutes ces années! 

Nous sommes alors le 24 octobre 2009! Il est ravi de retrouver sa SM comme elle n’a jamais était me dit il.  (Cf article: Elle est de retour sur les routes) smc62510092.jpg  

C’est une grande joie pour moi et un grand plaisir retrouvé pour lui.  Que d’aventures mécaniques et personnelles depuis le début de cette arrêt pour révision, mais en s’accrochant tout reste possible! 

  Bonne et longue route à eux deux!  

Nota: merci à ceux qui ont parcourus ou suivis cette saga de me laisser un commentaire pour me faire part de leur avis ainsi que sur l’interet de tels articles.


Actions

Informations



3 réponses à “Grosse révision qui va prendre des années…Episode 6/6”

  1. 9 04 2010
    Thierry Sandrine (18:30:58) :

    Nous avons suivi la saga de remise en etat de loin,
    mais nous avons suivi la voiture ce weekend de pres,
    Une de plus sur nos routes ! ! !

  2. 5 10 2015
    pascal (13:17:00) :

    Bonjour.
    Quel travail de patience, quelle énergie pour la remise en route de ses belles voitures que sont les Citroen anciennes. Je suis admiratif de tout ce travail, de sa qualité et aussi un peu envieux de tes connaissances mécaniques qui me font défauts parfois…
    Je possède une Citroen CX prestige 2400 ie de 1981, première main remisée 15 ans en garage chez son premier propriétaire. Démontage du réservoir, remplacement de toutes les durites, injecteurs neufs, bougies etc…..Remise en route mais voiture qui tourne mal. Apres passage de plusieurs passionnées afin de m’aider à comprendre, l’un deux trouve avec justesse le soucis : 2 tige de culbuteurs pliées. A force de patience, il réussi à sortir les deux tiges, les remplace, fait un rglage soupapes et roule ma belle ! depuis, nickel. Je dois refaire le ciel de toit et un peu de carrosserie mais sinon, que du bonheur. Merci pour ton blog et tes explications détaillées. Bonne route à toi et plein de bonheur à ton Papa au volant de sa SM. AH ! l’amour d’un fils….

    Cordialement,
    Pascal Wieckowski
    0631471020

  3. 5 10 2015
    sophmathsm (13:39:23) :

    Bonjour, un grand Merci Pascal pour ton message!

Laisser un commentaire




CLUB VOLKSWAGANG |
Mes miniatures a moi (2) |
JSP ID FIXE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Garage CITROEN à Méricourt ...
| L'expertise Automobile...
| Voiture de luxe: prestige, ...